• La compassion (2)

    La compassion

    Terme du XIIe siècle. Emprunté du latin compassio, « action de souffrir avec», de compati, « compatir ». Sentiment qui porte à reconnaitre et à prendre part à la douleur et aux souffrances d'autrui. La compassion serait l'aspiration à mettre fin aux souffrances d'autrui et à leurs causes. On peut aussi se porter de la compassion, ce qui sous-entend que l'on est détaché de soi-même. (source : http://www.energie-sante.net)

     Nous avons la responsabilité de nous changer et le pouvoir de changer le monde.

     « Et si une vie meilleure était à portée de main ? Si la compassion, débarrassée du carcan religieux dans lequel elle a été trop longtemps enfermée, était la clef pour un monde plus juste et harmonieux ?

    Et si dans un monde violemment individualiste et de plus en plus intolérant, la véritable révolution passait par la compassion ?

    À l'heure où les cultures s'opposent les unes aux autres et où l'extrémisme monte en puissance, l'historienne des religions Karen Armstrong tire la sonnette d'alarme : il est urgent de dépasser notre peur de la différence, avant qu'il ne soit trop tard

    Comment ? En revenant à ce qui nous unit tous, cette règle d'or au fondement du christianisme, du judaïsme et de l'islam, mais aussi des religions orientales comme l'hindouisme ou le bouddhisme : toujours traiter l'autre comme vous aimeriez être trait »

    Source : Manifeste révolutionnaire pour un monde meilleur par Karen Armstrong

    En février 2008, Karen Armtrong, ancienne religieuse catholique, qui s’est surnommée “monothéiste indépendante”, se voit attribuer le prix TED qui récompense chaque année trois personnalités exceptionnelles en leur offrant une somme de 100 000 dollars US et la possibilité de réaliser un « vœu pour changer le monde ». TED est l’acronyme de Technology, Entertainment, Design (Technologie, Divertissement, Design).

    Créé en 1984, ce prix consistait au début en une conférence qui rassemblait des acteurs de ces trois sphères. Depuis, il s’est étendu à d’autres domaines. Considérée comme une des personnes les plus provocantes et originales par ses réflexions sur le rôle de la religion dans le monde moderne, Karen Armstrong a exprimé le vœu de créer une Charte pour la compassion

    Télécharger « Charte-de-la-compassion.pdf »

     Le ressort compassionnel

    « Plus profonde que la simple reconnaissance, car elle permet de se représenter concrètement la souffrance d’un "Autre", la compassion passe par une identification (…). la sensibilité n’est pas le contraire de la rationalité. Pour réagir de façon "raisonnable", il faut d’abord avoir été "touché" par l’émotion". Et le sentiment de compassion permet d’éviter de sombrer dans l’insensibilité. C’est donc une disposition indispensable pour créer un monde commun au temps de l’individualisme et du relativisme des valeurs. »

    Source = L'homme compassionel par Myriam Revault d'Allones

    La compassion de Jésus-Christ

    Quand le Christ compatissant touche le lépreux, ses entrailles frémissent de compassion et le lépreux est miraculeusement guéri : « Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. » (Marc 1:41).

    Quand Il touche les yeux des deux aveugles de Jéricho, ses entrailles frémissent de compassion et leurs yeux s’ouvrent, la puissance de Christ a agi : « Ému de compassion, Jésus toucha leurs yeux; et aussitôt ils recouvrèrent la vue, et le suivirent. » (Mathieu 20:34).

    Source : http://tout-peut-changer.fr

    La compassion dans le coran

    Allah présente notre Prophète Mohammed  à sa communauté comme suit :

    Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants ! (Sourate at-Tawbah, 128)

    Selon le judaïsme

    « La compassion est le sentiment d'empathie que la douleur d'un être suscite dans un autre être, et au plus élevés et au plus humains les êtres sont, plus vivement ils seront à l'écoute de la note de souffrance qui, comme une voix du ciel, pénètre le cœur, ce qui apporte à toutes les créatures une preuve de leur parenté dans le D.ieu universel. Et quant à l'être humain, dont la fonction est de montrer du respect et de l'amour pour le monde de D.ieu et toutes Ses créatures, son cœur a été créé si tendre qu'il ressent le monde entier...de sorte que la nature-même de son cœur doit lui apprendre qu'il lui est nécessaire avant tout de se sentir le frère de tous les êtres, et reconnaître la revendication de tous les êtres à être aimé par lui et de jouir de sa bienfaisance... »

    « ... tout comme une mère a de la compassion pour la vie de tous les enfants sortis de son ventre, nous aussi, nous nous devons d'avoir de la compassion pour toutes les créatures de D.ieu avec qui nous partageons une origine commune. » Rabbi Samson Raphaël Hirsch

    Le Dalaï Lama nous en parle comme de la fondation de l'humanité :

     

      Soyons compatissant ! yes

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter