• Gestion du stress (5) : évaluer votre niveau d’épuisement professionnel !

    Dans la série d’articles un autre test est possible pour évaluer votre état lié au travail. Il s’agit de l’échelle de Maslach.

    Les origines du test

    En 1986, les docteurs Maslach et Jacskon ont identifié les trois axes du syndrome du burn-out (épuisement professionnel) qui sont relevés dans la littérature scientifique. C’est un test utilisé principalement pour mesurer le burn out des professionnels de santé.

    A vos stylos…

    Affectez à chaque item le chiffre ou score en suivant cette règle:

    Score 0 si l’item ne se produit jamais,

    Score 1 s’il se produit quelques fois par année au moins,

    2 pour une fois par mois au moins,

    3 pour quelques fois par mois,

    4, une fois par semaine

    5 quelques fois par semaine

    6 chaque jour. 

    Indiquez le chiffre correspondant à votre réponse, selon la   fréquence à laquelle vous ressentez ce qui est décrit à chaque item

     

    1. Je me sens émotionnellement vidé par mon travail

     

    2. Je me sens « à bout » à la fin de ma journée   de travail

     

    3. Je me sens fatigué(e) lorsque je me lève le matin et   que j ai à affronter une autre journée de travail

     

    4. Je peux comprendre facilement ce que mes malades (mes   clients / mes collègues) ressentent

     

    5. Je sens que je m’occupe de certains malades (clients /   collègues) de façon impersonnelle comme s’ils étaient des objets

     

    6. Travailler avec des gens tout au long de la journée me   demande beaucoup d’effort

     

    7 Je m’occupe très efficacement des problèmes de mes   malades (clients / collègues))

     

    8. Je sens que je craque à cause de mon travail

     

    9. J’ai l’impression à travers mon travail d’avoir une   influence positive sur les gens

     

    10. Je suis devenu(e) plus insensible aux gens depuis que   j’ai ce travail (ou depuis quelque temps)

     

    11. Je crains que ce travail ne m’endurcisse   émotionnellement

     

    12. Je me sens plein(e) d’énergie

     

    13. Je me sens frustré(e) par mon travail

     

    14. Je sens que je travaille trop dur dans mon travail

     

    15. Je ne me soucis pas vraiment de ce qui arrive à   certains de mes malades (clients /collègues)

     

    16. Travailler au contact direct avec les gens me stresse   trop

     

    17. J’arrive facilement à créer une atmosphère détendue   avec mes malades (clients / collègues )

     

    18. Je me sens ragaillardi(e) lorsque dans mon travail   j’ai été proche de mes malades (clients / collègues)

     

    19. J’ai accompli beaucoup de choses qui en valent la   peine dans ce travail

     

    20. Je me sens au bout du rouleau

     

    21. Dans mon travail je traite les problèmes émotionnels   très calmement

     

    22. J’ai l’impression que mes malades (clients /   collègues) me rendent responsable de certains de leurs  problèmes

     

    Le calcul de votre résultat :

    EPUISEMENT PROFESSIONNEL : Questions 1.2.3.6.8.13.14.16.20

    Total inférieur à 17 : bas

    Total compris entre 18 et 29 : modéré

    Total supérieur à 30 : élevé

    DEPERSONNALISATION : Questions 5.10.11.15.22

    Total inférieur à 5 : bas

    Total compris entre 6 à11 : modéré

    Total supérieur à 12 : élevé

    ACCOMPLISSEMENT PERSONNEL : Questions 4.7.9.12.17.18.19.21

    Total supérieur à 40 : bas

    Total compris entre 34 et 39 : modéré

    Total inférieur à 33 : élevé

    - Des scores modérés, voire élevés, sont le signe d’un épuisement professionnel latent, en train de s’installer.

    - Si vous avez obtenu un score élevé aux deux premières échelles et un score faible à la dernière : vous sentez vous épuisé(e) professionnellement en ce moment

    - Si vous avez obtenu un score faible aux deux premières échelles et un score élevé à la dernière : vous êtes loin d’être épuisé(e).

     « Le résultat n'a en aucun cas valeur de diagnostic médical. Il peut toutefois vous renseigner quant à l'opportunité de chercher une aide médicale et/ou psychothérapeutique. Seul votre médecin traitant est compétent pour tout avis concernant l'instauration, la modification ou l'arrêt d'un traitement médicamenteux ».

     Prenez soin de vous ! Pensez y !

    Sources bibliographiques

    1. http://www.medsyn.fr
    2. http://www.psy.be/travail
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter